Trouvez votre pharmacie

Vous êtes pharmacien

Envie de nous rejoindre ?

Connexion adhérents

Allô Maman Bobo

Farniente, sable chaud… c’est le temps des vacances et des petits bobos pour vos enfants.
Conseils pour bien réagir, à la mer, à la montagne et à la campagne.

 

Ce n'est pas la mer à boire

 

Sur la plage

Ouïe, ça brûle ! Si sa peau est rouge, c’est un coup de soleil. Il est recommandé de vite refroidir 15 minutes à l’eau froide, puis d’appliquer une crème spéciale brûlure. Les jours suivants, il est conseillé de mettre des vêtements tout en interdisant la plage entre 11 h et 16 h.
En cas de bataille qui dégénère avec du sable dans les yeux, il est conseillé de rincer avec une solution occulaire sans frotter. Enfin, s’il saigne du nez, – un classique par forte chaleur – il est conseillé de pencher la tête en avant, de se moucher, puis de comprimer sa narine avec deux doigts, pendant deux minutes. Une mèche spéciale «saignement de nez» est encore plus efficace.

Dans l'eau

Il est fortement recommandé de ne pas rentrer brutalement dans l’eau fraîche, car la différence de température entrele corps et l’eau peut entraîner unenoyade. Si vous êtes témoin d’un teldrame, il est conseillé de ramener vite le noyé : s’il estévanoui et que son thorax ne se soulèveplus, il est recommandé de le mettrer sur le dos et d’appuyerentre les deux seins, au rythme de100 fois par minute (c’est très rapide)jusqu’à l’arrivée des secours.Moins grave, la rencontre avec des animauxmarins – oursins, vives, méduses– peut s’avérer néanmoins«piquante». Les sécrétionsdes vives étant sensiblesà la chaleur, vous pouvez soulager votreenfant avec de l’eauchaude. Autre astuce :en cas de brûlure par une méduse, il est conseillé de disposer du sable dessus, laisser sécher, puis enlever tout pour faire partir les cellules responsables des démangeaisons.Il est aussi recommandé de désinfecter. En cas de rencontre avecun oursin, il est vivement conseillé de consulter,car les spicules incrustés dans le piedsont à retirer chirurgicalement.

Sur les rochers

Un coquillage mal placé et c’est la coupure. Si ça saigne, il est recommandé de comprimer jusqu’à arrêter le saignement (sauf s’il y a un corps étranger coincé dedans, auquel cas il faut consulter), puis de rincer à l’eau douce, de désinfecter et protéger la coupure par un pansement.

Que la montagne est belle

 

En voiture

Ca tourne ! De quoi titiller l’oreille interne et provoquer le mal des transports. Un repas léger avant de partir, de l’homéopathie ou un bracelet pour stimuler un point d’acupuncture auraient pu aider à éviter cela. A défaut, il est recommandé de mettre pied à terre, prendre l’air et l’un de ces traitements. Attention également aux périples dans une voiture surchauffée. C’est une cause fréquente de déshydratation si les enfants ne boivent pas d’office toutes les demi-heures. Mal de tête, fièvre, soif intense, vertiges et nausées en sont les premiers symptômes.

Au moindre doute, il est conseillé de placer le petit malade à l’ombre et de lui donner à boire souvent, par petites quantités. En cas de fièvre ou de somnolence anormale, il est conseillé d’appeler le médecin très vite.

En randonnée

En cas de chute, c’est la bosse assurée… Pour limiter l’œdème, l’Arnica reste une valeur sûre. La fatigue étant la première cause de culbute, le mieux est encore de marcher au rythme des enfants et de prévoir des pauses régulières pour boire et manger. En cas d’hypoglycémie (chute du taux de sucre dans le sang), source de pâleur, sueurs et malaise, il est recommandé de manger vite un aliment sucré.

Le bonheur est dans le pré

 

Dans l'herbe

Certaines plantes libèrent une substance activée par les ultraviolets. Dans les 48 heures, une éruption apparaît (Dermite des prés). Il faut plusieurs jours pour guérir, même avec une crème corticoïde. Parfois, ce ne sont pas les plantes qui posent problème, mais leurs hôtes. Les aoûtats, par exemple, ces araignées microscopiques présentes dans les pelouses de juillet à septembre. Leurs larves piquantes provoquent non seulement des boutons mais aussi, lorsqu’elles se décrochent, des démangeaisons que vous pouvez soulager grâce à des antihistaminiques.

Dans le jardin

Le barbecue est régulièrement responsable de brûlures. Il est recommandé de refroidir immédiatement en passant la peau sous l’eau froide pendant au moins 15 minutes. Et si la brûlure est supérieure à la moitié de la paume de la main du blessé ou mal placée (visage), il est conseillé d’appeler les secours d’urgence (le 15 ou le 112). En cas de piqûre d’insecte, il est conseillé d’utiliser une pompe à venin, de désinfecter puis retirer un éventuel dard avec une pince à écharde. L’application d’une crème antihistaminique et 3 granules d’Apis mellifica 9 CH est aussi renouveler une heure après, si cela fait encore mal.

Le Conseil Plus de votre pharmacien Giropharm


Il est préférable d’avoir un antiseptique transparent et sans alcool (en lingettes), 2- compresses stériles, 2-3 pansements Waterproof, une pince à écharde, 2-3 pipettes de sérum physiologique, de l’arnica pour les bosses, une pompe à aspirer le venin Apis mellifica 9 CH contre les piqûres d’insectes, Cocculine 9 CH contre le mal des transports et enfin, une crème antihistaminique contre les piqûres.