Les petits bobos

Les vacances, source de bien-être, de farniente et de découverte… mais attention aux petits incidents ! Votre pharmacien Giropharm vous permet de les prévenir ou d’adopter les bons réflexes dans les situations de premiers soins les plus fréquentes :

 

 

Je suis tombé(e) et me suis égratigné(e)…


Lavez soigneusement la zone blessée avec une solution antiseptique aux propriétés nettoyantes (à base d’une molécule appelée chlorhexidine) et qui, avis aux plus douillets, ne pique pas (ne contient pas d’alcool). Protégez avec un pansement étanche pour favoriser la cicatrisation et ainsi continuer vos activités de mer ou de piscine.

 

 

Je me suis ouvert le pied et je saigne beaucoup…

 

Comprimez et appliquez de l’eau oxygénée, hémostatique, pour arrêter le saignement. Désinfectez et protégez la coupure par un pansement. Conseil : Avant de soigner une plaie, pensez toujours à vous laver les mains avec un gel nettoyant antiseptique !

 

 

Après une randonnée, j’ai des démangeaisons intenses et des rougeurs entre les orteils

 

Ce sont les symptômes courants d’une mycose inter-orteils. Il est important de traiter rapidement pour éviter une propagation du champignon. Pour cela, utilisez un traitement local contenant un antifongique qui a une action directe et spécifique sur votre mycose des pieds. Certains traitements sont efficaces en une application seulement !

 

J’ai les yeux sensibles et/ou irrités…

 

Pour calmer et apaiser vos yeux, rincez avec une solution oculaire, puis appliquez un collyre anti-irritation qui vous protégera en douceur et durablement. Aussi, lorsque vous allez à la piscine, pensez aux lunettes de protection et/ou évitez d’ouvrir les yeux sous l’eau.

 

 

Je me suis planté une écharde dans le pied

 

Lavez la peau autour de l’écharde. Pour extraire une épine ou une écharde, utilisez une pince à épiler ou à écharde préalablement désinfectée par un tampon d’alcool. Enfin, désinfectez la plaie avec un antiseptique et recouvrez d’un pansement, que vous pouvez prendre extensible, afin de reprendre vos activités sans être contraint dans les mouvements.

 

 

je me suis fait mordre par une vipère…


 Pas de panique, vous agiter ne ferait qu’accélérer la propagation du venin. La plaie doit être rapidement rincée et nettoyée avec un antiseptique et non de l’alcool ou de l’éther ! Le transport vers un centre hospitalier est à faire dans les plus brefs délais pour prise en charge médicale. 
  


Je viens d’arriver sur mon lieu de vacances et j’ai des crampes intestinales…

 

En cas de diarrhée, buvez beaucoup d’eau provenant d’une bouteille minérale hermétique et fermée afin de vous réhydrater et complétez par un traitement anti-diarrhéique pour stopper rapidement les symptômes. En cas de diarrhées sévères ou pour les enfants, vous pouvez utiliser un soluté de réhydratation orale en complément, en attendant de consulter un médecin.

 

 

Au cours d’un barbecue entre amis, je me suis brûlé(e) la main…

 

Utilisez la règle des « 10-15 ». Refroidissez la brûlure le plus tôt possible pendant 10 à 15 minutes avec de l’eau froide, à une distance de 10-15 cm du robinet, à faible pression. Le ruissellement et la faible pression de l’eau réduisent la douleur et évitent la propagation de la lésion. Pour prévenir tout risque d’infection sur une brûlure simple, nettoyez-la avec un antiseptique après avis médical. Il est également conseillé d’appliquer une crème à base de trolamine pour traiter et soulager la brûlure puis de la protéger avec une gaze stérile. Les huiles essentielles peuvent également contribuer à soulager la brûlure.

 

 

En vacances à la mer, je me suis fait piquer par une méduse…

 

Rincez la plaie avec de l’eau de mer et mettez un peu de sable que vous laisserez sécher. Grattez ensuite doucement ce sable pour enlever les cellules urticantes encore présentes sur la peau. Enfin, suivant l’étendue et la gravité de la piqûre, appliquez une pommade antiseptique.

 

 

Je me suis fait piquer par une vive

 

Baignez la zone piquée dans de l’eau chaude (l’action de la chaleur détruit le venin et entretient une bonne circulation sanguine périphérique). Désinfectez la plaie avec une compresse antiseptique et un pansement stérile.

 

 

Lors d’un pique-nique, je me suis fait piquer par un insecte…

 

Abeilles, guêpes, frelons… Désinfectez et retirez un éventuel dard avec une pince à écharde. En cas de signe allergique ou infectieux, une consultation médicale est obligatoire. Aoûtats… ces petits acariens sévissent dans les herbes et les pelouses en été, ils provoquent des plaques rouges et des démangeaisons très importantes. Appliquez une crème antiinflammatoire ou antiparasitaire. En prévention, portez des vêtements bien serrés aux extrémités afin de limiter le passage sur la peau. Certains répulsifs peuvent être utiles. Pour éviter les piqûres de moustiques, il est recommandé d’utiliser un répulsif à base de DEET à 25% (pour toute la famille) ou 50% (à partir de 12 ans).

 

 

Je pars en vacances dans une zone infestée par le paludisme, la dengue ou le chikungunya, comment éviter les piqûres de moustique ?

 

 

Pensez au traitement préventif contre le paludisme prescrit par votre médecin, complété par l’utilisation de répulsifs à appliquer sur la peau. Nous vous conseillons les répulsifs avec de l’Icaridine concentrée à 25% ou du DEET concentré à 50%. Il faut les réappliquer toutes les 4 à 8 heures selon l’humidité et/ou la sudation. Comme 40% des piqûres se font à travers les vêtements, il est fortement conseillé d’imprégner l’extérieur des vêtements avec des sprays ou solutions de trempage à base de perméthrine, pour une protection allant jusqu’à 2 mois et plusieurs lavages. Prenez soin de lire attentivement les précautions d’emploi avant l’utilisation de ces sprays, consultez votre pharmacien pour plus d’informations. Enfin, dormez sous une moustiquaire   « imprégnée » par des dérivés pyréthrinoïdes.