Le soleil dans la peau

Profiter du soleil tout en se protégeant de ses dangers pour la peau, c’est possible. Conseils éclairés de Bernard Benazet, pharmacien Giropharm à Toulouse et titulaire d’un DU de dermo-cosmétique.
 

Le soleil a-t-il des effets bébéfiques ?


Bernard Benazet : Je fais partie d’une génération dont les enfants n’ont pas été protégés du soleil, partant du principe qu’il était bon pour la santé. Certes, le soleil est nécessaire à la synthèse de la vitamine D. Il améliore également le psoriasis. Mais on sait aujourd’hui qu’il peut également provoquer des effets nocifs : coups de soleil, accélération du vieillissement, rayons ultraviolets A et B susceptibles d’entraîner des cancers… Presque tous les produits solaires actuels comportent d’ailleurs une protection vis-à-vis des UVA et des UVB.

Comment se protéger ?


B. B. : Tout dépend de l’âge, du type de peau, du lieu et de la saison. Pour les enfants, la protection solaire doit être maximale. Il faut éviter d’exposer les plus jeunes au soleil, et les protéger notamment grâce à des vêtements de couleurs foncées. Chez l’adulte, le choix du produit solaire dépend essentiellement du type de peau. Ainsi, une peau mate a besoin d’un indice de protection moindre qu’une peau claire. Le lieu des vacances importe également : l’indice UV augmente depuis l’Europe jusqu’aux tropiques et croît également avec l’altitude. Attention, l’intensité des UV du mois de mai est déjà forte et les risques sont aussi importants qu’en juillet ou en août, malgré une température extérieure inférieure. Pour choisir le produit solaire le plus adapté, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien Giropharm.

Une fois sur place, comment procéder ?


B. B. : Évitez de vous exposer au soleil entre 13 à 17 heures en été et renouvelez l’application du produit solaire toutes les deux heures environ et après toute baignade, même si le produit est indiqué waterproof. Il faut aussi continuer de se protéger quand on a l’impression qu’il fait moins chaud, par exemple à cause du vent ou d’un ciel nuageux, car l’intensité des UV demeure importante. Sachez également qu’un parasol ne protège pas complètement des rayons UV, qui se réfléchissent à la surface de l’eau et sur le sable. Enfin, séchez-vous bien après la baignade (une peau humide est plus sensible aux UV) et une fois rentré de la plage, prenez une douche et appliquez un lait hydratant sur votre peau.