Insolation, que faire ?

 

Aussi appelée « Coup de chaud », l’insolation est due à une trop forte ou trop longue exposition à la chaleur (soleil, voiture surchauffée, lieu mal aéré, exercice physique intense…).

 

 

 

Plus fréquente en période estivale, l’insolation n’est jamais banale et doit être prise au sérieux. Il s’agit d’une urgence pouvant présenter un risque mortel. Dans cette situation il est conseillé de consulter un médecin. Les pharmaciens Giropharm vous informent.

 

Comment reconnaître une insolation ?

 

Les jeunes enfants et les seniors sont généralement les plus touchés, mais tout le monde peut être touché par une insolation.

 

Les signes possibles sont multiples : T° corporelle élevée (>40°C), peau chaude et sèche, rougeur au visage, forte sensation de soif, voire nausées ou vomissements et troubles de la conscience. Mal de tête, respiration accélérée, crampe, somnolence ou évanouissement, convulsions peuvent être observés.

 

 

Comment réagir face à une insolation ?

 

 Le premier objectif est de faire baisser rapidement la température du corps: la personne atteinte doit être allongé, mise à l’ombre, rafraichie et hydratée. Otez les vêtements serrés ou gênants. Il est utile de mouiller la peau (douche tiède ou linge humide). Si la personne est consciente, lui faire boire de l’eau fraiche dès que possible (petites quantités répétées). Malgré la fièvre, l’aspirine et le paracétamol sont ici déconseillés.

 

En cas de malaise, perte de connaissance, confusion ou réaction anormale, lèvres et langue sèches ou  convulsions, mettre la personne en position latérale de sécurité et appeler les secours (15 ou 18).

 

Non ou mal suivie l’insolation peut induire des troubles neurologiques, rénaux ou cardiaques.

 

 

Comment éviter l’insolation ?

 

Bon sens et prudence doivent permettre d’éviter toute situation critique : pas d’exposition prolongée au soleil en particulier entre 12h et 16h, protéger la tête et le cou, préférer les vêtements légers et clairs, boire régulièrement de l’eau, bannir l’alcool et le tabac au soleil. 

Certains traitements peuvent également augmenter ce risque. Votre pharmacien vous connait, ses conseils sauront être adaptés à votre situation.