Trouvez votre pharmacie

Vous êtes pharmacien

Envie de nous rejoindre ?

Connexion adhérents

Déridez-vous !

A l'heure de la parité, une discrimination sexiste persiste : les rides ! Sur un homme elles donneraient un côté aventurier, alors que sur une femme, elles donneraient... des années de plus !

Avec les rides, il n’y a pas de surprise. Avant 30 ans, près de 6 femmes sur 10 accusent déjà des cernes sous les yeux. De 30 à 39 ans s’y ajoutent des rides entre les sourcils pour 56 % d’entre elles. L’affaissement des paupières supérieures touche 73% des 40-49 ans. Puis, c’est au tour des rides de la patte d’oie (65 % des 50-59 ans) et des sillons naso-géniens (60 %). À partir de la soixantaine, un relâchement de l’ovale du visage et des rides autour des lèvres s’ajoutent en prime.

Les fibres de collagène en cause


Les fibres de collagène, qui représentaient jusqu’à 80 % du poids sec du derme de la jeunefemme, subissent des modifications avec l’âge : leur diamètre diminue et leur sécrétion se fait moindre. Quant à la graisse, elle fond parallèlement, de sorte que le derme s’affaisse et la peau perd de sa souplesse. Bien qu’inéluctables, ces altérations ne suivent pas le même rythme pour toutes.  Elles dépendent, entre autres, des gènes dont on a hérité.

Cosmétiques à la rescousse

 

L’eau et les lipides d’une crème hydratante forment un film étanche en surface, pour freiner l’évaporation de l’eau : de quoi rendre sa souplesse à l’épiderme et entraîner un effet lissant immédiat, bien que modéré. Les crèmes antiâges contiennent
des agents pour augmenter la synthèse du précieux collagène, voire des associations complexes de sucres et de protéines végétales pour empêcher l’altération des fibres. Enfin, les crèmes antirides possèdent des formules concentrées de vitamine A acide pour relancer la régénération des cellules ou sont à base d’acides de fruits pour éliminer les cellules mortes de la couche cornée. Mieux hydratée, mieux protégée, la peau semble plus souple, avec un teint plus éclatant.

Correcteurs de teint malins

Les correcteurs de teint permettent de corriger la différence de couleur existant entre une imperfection et le reste de la peau. En effet, des cernes apparaissent plus bleutées que le reste du visage. Les rides sont plus sombres. Un correcteur clair tirant sur le rose ou le mauve peut donc atténuer une dépression grisâtre (cerne, ride). Un correcteur blanc, une zone trop sombre. Un vert, une rougeur. Un jaune, des imperfections brunâtres. Il suffit ensuite de mettre le fond de teint habituel en ayant la main légère, pour que cernes et rides ainsi camouflées se fassent très vite oublier.