Les moyens de traitement du cancer

Il existe plusieurs cancers et chaque malade est unique. C’est pourquoi différents types de traitement peuvent vous être proposés.
 

Après l’annonce du diagnostic, une équipe de spécialistes vous propose un projet personnel de soins.

Il a choisi le meilleur traitement pour vous. Il est prescrit seul ou de manière associée. Tous ces traitements ont le même objectif : éliminer les cellules cancéreuses et stopper leur prolifération.


Il existe quatre principaux types de traitement contre les cancers :
 

  • La chirurgie
  • La chimiothérapie
  • La radiothérapie
  • L’hormonothérapie
La chirurgie et la radiothérapie sont des traitements locaux alors que la chimiothérapie et l’hormonothérapie agissent dans l’ensemble de l’organisme.

La chirurgie


Le principe : Une fois la tumeur localisée, elle est retirée grâce à une opération chirurgicale.

En pratique : L’intervention est pratiquée par un chirurgien. Le type d’intervention et la technique utilisée sont adaptés en fonction de chaque situation.

La chimiothérapie


Le principe : Un ou plusieurs médicaments sont administrés pour détruire les cellules cancéreuses ou stopper leur multiplication.

En pratique : La plupart de ces médicaments se présentent sous une forme liquide. Ils sont injectés dans une veine. Pour faciliter les perfusions, un dispositif (site) est implanté sous la peau. Il existe également des médicaments de chimiothérapie administrés par voie orale. Le traitement est administré au cours de cycles (ou cures) sur un ou plusieurs jours. Après chaque cycle, une période de repos est prévue ce qui permet à l’organisme de récupérer. La durée de traitement par chimiothérapie dépend de son effet sur les cellules cancéreuses et de votre niveau de tolérance. Elle est habituellement de plusieurs mois.

L’hormonothérapie : Une action indirecte


Le principe : Certains cancers sont sensibles à l’action d’hormones naturellement produites par l’organisme. C’est fréquemment le cas en particulier pour les cancers du sein et de la prostate où les cellules ont tendance à se multiplier plus vite en présence de ces hormones. L’idée est donc de bloquer la production ou l’activité de ces hormones pour réduire la croissance des cellules cancéreuses.

En pratique : L’hormonothérapie est utile uniquement si le cancer est sensible aux hormones (ou hormono-sensible).

La radiothérapie


Le principe : Il consiste à exposer les cellules cancéreuses à des rayons. Cette exposition provoque une transformation des cellules qui perdent alors leur faculté de multiplication.

En pratique : Les rayons sont émis par un appareil pendant que vous êtes allongé, sans bouger, sur une table. Les séances durent quelques minutes et sont répétées sur plusieurs jours. La zone exposée aura été délimitée au préalable pour cibler spécifiquement la tumeur et ne pas détruire les cellules saines. Il existe une autre forme de radiothérapie dite interne. Dans ce cas, les rayons sont émis par un implant placé à proximité de la tumeur au cours d’une intervention chirurgicale.
 

Les thérapies ciblées : une révolution médicale ?


Le principe: Contrairement aux chimiothérapies qui agissent contre la multiplication des cellules, les thérapeutiques dites ciblées sont des médicaments dirigés contre des cibles moléculaires (récepteurs, gènes, protéines) qui jouent un rôle dans la transformation des cellules normales en cancer et dans le développement des cellules cancéreuses.

En pratique: Ces médicaments peuvent être administrés seuls ou en association avec une chimiothérapie ou des rayons. Les thérapies ciblées sont de plus en plus couramment utilisées en cancérologie en raison de leur efficacité, y compris contre des tumeurs résistantes à la chimiothérapie conventionnelle.