Trouvez votre pharmacie

Vous êtes pharmacien

Envie de nous rejoindre ?

Connexion adhérents

J'ai oublié ma pilule

Plus de neuf femmes sur dix avouent avoir déjà oublié de prendre leur pilule. Un incident banal, mais qui représente la principale cause d’échec de la contraception orale. Que faire selon le type de pilule et le temps d’oubli ?

Prendre un comprimé tous les jours quand on ne se sent pas malade, c’est difficile. Et les industriels ont beau faire preuve d’imagination pour nous faciliter la tâche – avec une carte qui sonne à l’heure dite, des plaquettes de 28 comprimés, dont certains sans hormone, pour avoir le réflexe de la prendre tous les jours, etc. – les étourdies se comptent par centaines de milliers.

Douze heures !


C’est le laps de temps dont vous disposez si vous prenez une pilule contenant à la fois un œstrogène et un progestatif – ce qui est le cas de toutes les minipilules, les plus prescrites,mais aussi des micropilules. Si votre oubli remonte à moins de 12 heures, il est conseillé de prendre immédiatement la pilule en cause et d’enchaîner avec les suivantes, comme si de rien était.

Après douze heures, alerte maximale


En général, il est recommandé de prendre la pilule oubliée dès que possible et enchaîner avec la pilule suivante à l’heure habituelle, c’est indispensable, mais après, ce n’est plus suffisant.

Consultez votre médecin ou gynécologue qui vous donnera la marche à suivre selon votre type de pilule.

À faire d’office : agir comme si vous n’étiez pas protégée et instaurer le “préservatif obligatoire” (ou un autre contraceptif local) pour tous les rapports qui suivent. Si l’oubli s’est produit durant la dernière semaine de la plaquette, il est conseillé d’enchaîner directement avec la plaquette suivante.

De plus, si vous avez eu un rapport dans les cinq jours qui ont précédé cet oubli, une contraception d’urgence est très vivement recommandé: soit la pilule du lendemain à prendre le plus vite possible (dans les 72 heures, disponible sans ordonnance), soit la pilule du surlendemain (sur ordonnance uniquement) ou la pose d’un stérilet en cuivre, dans un délai maximal de 5 jours.
La contraception d’urgence n’étant pas infaillible, surtout, il est recommandé de réaliser un test de grossesse à la date présumée des règles en cas de retard ou de règles inhabituelles.