Voyage et diabète

Un voyage se prépare toujours, à fortiori si le voyageur est diabétique. Voici quelques conseils et recommandations afin de voyager dans les meilleures conditions.

 

Les documents à emporter et à présenter au contrôle de sécurité


•    L’ordonnance :

Il est fortement recommandé qu’elle soit rédigée en français et comporter votre nom. Elle doit détailler tous les éléments du traitement (matériel, médicaments, glucagen qui n’est pas forcément inscrit sur toutes les ordonnances), la posologie et la fréquence du renouvellement. Nul besoin de la faire traduire : les noms des insulines ou des lecteurs sont les mêmes, ils sont identiques d’un pays à l’autre.

•    Le certificat médical :

Si vous êtes porteur d’une pompe à insuline. Attention, un document inexploitable compliquera votre accès à bord des avions.

Quel matériel mettre dans les bagages ?


•    Insuline, comprimés, bandelettes, seringues ou stylo (avec un exemplaire de rechange), aiguilles, glucagen. Il est préconisé de prévoir toujours le double de la quantité nécessaire au traitement.

•    En bagage à main, vous êtes autorisé à transporter l’insuline nécessaire avec le reste de votre traitement pour une quantité correspondant à la durée du voyage (vol aller, séjour, une semaine, et vol-retour).

•    En soute, la température est maintenue à 4°C : elle est donc compatible avec la bonne conservation de l’insuline.

•    Séparez le traitement : une partie dans votre bagage à main, une partie en soute pour avoir une solution en cas de perte ou de vol. Il en va de même pour votre ordonnance, il est donc recommandé pensez d’en faire une copie.

Comment gérer le décalage horaire ?


•   Pour les destinations lointaines, il est conseillé de rester à l’heure française pendant la durée du trajet.

•    A votre arrivée, il est recommandé d’ajuster les injections, (en particulier pour les insulines intermédiaires et lentes). Il peut être envisagé de supprimer une injection si la journée se raccourcit (voyages vers l’est) et d’en ajouter une, si la journée s’allonge (voyages vers l’ouest).

•    Pour des décalages courts (inférieurs à 3 heures), il n’y a aucun changement à effectuer.

Quelles précautions prendre à l’aéroport ?


•    Si vous êtes porteur d’une pompe à insuline, pour vous éviter le désagrément de devoir vous déshabiller en public, vous pouvez enlever le dispositif avant les zones de contrôle.

•  Présentez-le dans votre bagage à main et remettez-le une fois arrivé dans la salle d’embarquement.

•    Au cas où vous ne pourriez pas l’enlever, prévenez l’agent de sûreté.

Avant tout voyage, un bilan avec votre médecin est conseillé afin de faire le point sur votre état de santé.