Trouvez votre pharmacie

Vous êtes pharmacien

Envie de nous rejoindre ?

Connexion adhérents

Comment éviter les carences nutritionnelles à l'adolescence ?

 

Pendant l'adolescence, le corps évolue, il se transforme. Ces changements peuvent rapidement entraîner des carences alimentaires qu'il vaut mieux prévenir. Voici quelques conseils pour y parvenir.

 

 



Evitez les carences en fer

 

Des apports journaliers insuffisants en fer peuvent conduire à une réduction de la capacité physique et intellectuelle, et à une diminution des défenses immunitaires.

 

Où trouver du fer ?

Privilégiez les lentilles, le boudin noir, la viande de boeuf (bien cuite), les pois chiches, les amandes et les noix, riches en fer.

 

 

Renforcez les apports en calcium

 

Le capital osseux continue à se constituer au cours de l’enfance et de l’adolescence. Pour atteindre une masse osseuse optimale pour toute votre vie, il est important d’être vigilant sur vos apports en calcium.

 

Où trouver du calcium ?

Pensez aux produits laitiers non écrémés mais également aux sardines à l’huile, graines de sésame, noisettes, amandes, figues, jaunes d’oeuf …

 

Zoom sur la vitamine D

 

LA VITAMINE D joue un rôle essentiel dans l’assimilation du calcium par l’organisme. Elle est synthétisée pour les 2/3 dans la peau grâce aux expositions aux rayons du soleil (au moins 30 minutes par jour). Mais il faut également penser à privilégier les aliments riches en vitamine D tels que les produits laitiers non écrémés, les huiles de poisson, les jaunes d’œufs, les poissons gras (sardines, thons…), …

 

Il est essentiel de limiter la consommation d'aliments qui freinent l'absorption de calcium (café, thé, rhubarbe) et privilégier les aliments qui facilitent la fixation du calcium par l'organisme (vitamine D).