Les 3 trimestres de la grossesse

Nausées, mal de dos, vergetures, œdèmes… La grossesse s’accompagne de petits maux. Trucs et astuces pour y échapper et traverser avec bonheur ces neuf mois d’attente.

Nausées et vomissements


Généralement présentes du début  de la grossesse jusqu’au 3 e  mois,  les nausées du matin concernent 70 % des femmes enceintes. Parfois suivies de vomissements, elles sont liées à une nouvelle imprégnation hormonale qui bouleverse la physiologie féminine, et notamment la béta-HCG (hormone gonadotrophique chorionique). Pour éviter les nausées, fractionnez vos repas, évitez les odeurs ou les plats qui vous écœurent en temps normal et choisissez plutôt les repas riches en sucres lents  (pâtes, bananes…) ainsi que  les fruits et les légumes. En cas d’échec, consultez votre médecin pour une prescription de médicaments dits  antiémétiques. Votre pharmacien peut également vous conseiller un traitement homéopathique.

Brûlures d'estomac


Plus que l’estomac, c’est surtout l’œsophage qui souffre du fait du reflux gastro-œsophagien (RGO), autrement dit du reflux du liquide contenu dans l’estomac sur lequel bébé fait pression. Lié également au manque de tonus du sphincter unissant l’œsophage à l’estomac,  le RGO prédomine au dernier trimestre et se manifeste par des remontées acides qui peuvent parfois atteindre le fond de la gorge. Mieux vaut fractionner les repas et éviter les épices, les aliments gras et les boissons gazeuses. Et si rien n’y fait, place aux médicaments « antiacides » et aux pansements gastriques.

Hémorroïdes et constipation

Augmentation de la pression veineuse et constipation  obligent, les hémorroïdes sont fréquentes pendant la grossesse. En dehors des pommades antihémorroïdaires et de l’hygiène intime, on peut  utiliser des toniques veineux  qui agissent aussi sur les varices et les œdèmes. Pour éviter  la constipation, privilégiez  les fruits et les légumes et buvez suffisamment (1,5 litre/jour), sans oublier la marche ou la natation.

 

Fatigue

Fréquente au premier trimestre  du fait du bouleversement hormonal et au troisième,  à cause de la prise de poids,  elle est souvent présente au cours de la grossesse. En fin de grossesse, elle peut être liée à l’insomnie due  à l’impossibilité de se coucher sur le ventre, position naturellement favorable à l’endormissement. Autre raison d’un sommeil perturbé, les levers nocturnes pour uriner du fait d’une réduction de la capacité de la vessie sous le poids de l’enfant. (La grossesse peut provoquer également une incontinence urinaire). Le traitement  de l’insomnie passe par la modification des habitudes  de vie comme la suppression des boissons stimulantes  à base de caféine. À défaut  de médicaments (somnifères)  qui pourraient s’avérer toxiques pour l’enfant, n’hésitez pas  à vous concocter des tisanes et des infusions à base d’aubépine, de valériane, de tilleul et de feuilles d’oranger. Enfin, dormez  de préférence sur le côté gauche afin de préserver votre circulation sanguine... et celle de bébé

Vergetures et masque de grossesse

Très fréquentes sur les seins, les cuisses, l’abdomen  et les fesses, les vergetures constituent une gêne esthétique. L’application d’une crème spécifique dès le 4 e  mois permet d’en ralentir un peu l’évolution. La teinte violacée de la peau s’atténue après l’accouchement, mais les stries persistent indéfiniment. Mieux vaut éviter une prise de poids excessive, pas plus de 12 kg. Le masque de grossesse, ou chloasma, qui touche une femme sur deux, se manifeste par des plaques brunes sur le visage. D’origine hormonale, il disparaît après l’accouchement (si la maman s’est protégée du soleil).

Mal de dos

Les derniers mois sont ceux où l’enfant et la mère prennent le plus de poids, environ 4 kg. C’est lors du 8 e  mois que l’enfant bascule vers le bas pour entamer sa descente. À la prise de poids et au changement de position de l’enfant s’ajoutent une distension des muscles abdominaux et un relâchement ligamentaire qui expliquent  le mal de dos. Une bonne raison pour pratiquer un peu d’exercice physique avant la grossesse.  Place à la marche, à la gymnastique douce et à la natation sur le dos. Demandez conseil à votre pharmacien Giropharm, qui peut, sur le conseil de votre gynécologue, vous fournir des ceintures lombaires.

Troubles veineux

Les œdèmes fréquents qui  touchent essentiellement les jambes s’accompagnent de varices qui traduisent l’augmentation de la pression intra-abdominale qui va s’opposer au retour du sang veineux en provenance des cuisses et des jambes. Évitez les bains chauds et pensez à la marche et à la natation. Le port de bas de contention limite également les œdèmes. Prenez conseil auprès de votre pharmacien.