Hygiène bucco-dentaire

Notre brosse à dents et notre bon vieux tube de dentifrice seraient-ils en passe d’être relégués au rang des antiquités ? Pas encore, car il est impossible de garder des dents saines, sans les brosser, après chaque repas. Pour autant, on peut compléter avec différents outils qui n’ont plus rien d’accessoire !

 

Les bons gestes du brossage


Une brosse à dents et un tube de dentifrice par mois et par personne, c’est le minimum.

L’idéal : frotter doucement, en allant toujours de la gencive vers la dent (du rouge vers le blanc) pour chaque groupe de dents, sans négliger aucune face. Quand on n’est pas trop sûr de sa technique, on mise sur une brosse à dents à pile (la plus économique) ou électrique (qui ne doit pas être en contact avec les gencives). Grâce à son système de rotation, elle assure un brossage plus homogène et moins agressif pour les gencives, que celui fait manuellement.

 

Le Conseil Plus de votre pharmacien : à chacun son dentifrice
Pour les plus jeunes, il est recommandé d’utiliser un dentifrice au fluor.
Les seniors préféreront un dentifrice spécifique pour renforcer leurs gencives

Eliminer la plaque dentaire


Il reste à éliminer la plaque entre les dents, là où la brosse n’a guère accès.
Pour y arriver, rien de tel que le fil inter dentaire (si l’espace est réduit) et à la brossette en forme de goupillon de différents diamètres, pour les petits et grands espaces (incontournable quand on a un appareil d’orthodontie ou un bridge, par exemple).
C’est aussi le rôle de l’hydropulseur qui, grâce à une pompe, envoie de l’eau sous pression pour assurer un nettoyage impeccable dans les endroits les plus inaccessibles (utile une fois par jour).
Si on fait tout correctement, trois minutes ne sont pas de trop.

L’heure du révélateur:
Désorganiser la plaque dentaire, c’est le rôle des bains de bouche avant et après brossage. Pour savoir si l’on a été efficace, on peut faire le test avec un révélateur de plaques.
Une coloration vive apparaît ? Raté, c’est qu’il faut encore frotter ! Faute de quoi, les bactéries présentes dans ces fameuses plaques libèrent des toxines et des enzymes qui agressent nos gencives. Il n’y a pas de coloration visible ? Mission accomplie! C’est le signal que l’on a bien brossé. Il ne reste plus qu’à ranger sa brosse. Mais pas dans le verre à dents où les microbes pullulent à souhait. Plutôt dans un étui qui la désinfecte, grâce à ses rayons ultraviolets !

Une haleine fraîche


Pour garder une haleine fraîche, il est recommandé de frotter aussi l’intérieur des joues et la langue, avec la “râpe à langue".