Trouvez votre pharmacie

Vous êtes pharmacien

Envie de nous rejoindre ?

Connexion adhérents

Sport, les règles du jeu

C’est bien connu, le sport participe largement à notre bonne condition physique. Mais quel sport choisir quand on a tout arrêté il y a déjà bien longtemps ?
 

Ne rien faire, c’est mauvais pour la santé. Mais reprendre un sport sans consulter son médecin au préalable peut s’avérer dangereux ! En effet, le sport peut révéler ou aggraver un problème cardiaque. Et le médecin est justement là pour nous expliquer quelles sont nos limites à ne pas dépasser.

Ce qu’on y gagne


Tout ! Du souffle. Un sang plus fluide et des parois artérielles plus souples, donc moins de tension artérielle. Une meilleure utilisation du sucre par les cellules et donc moins de risque de diabète. Sans compter, une estime de soi regonflée à bloc !

Qui plus est, ces bénéfices se font sentir très vite : dès la fin du premier trimestre de la reprise sportive… mais s’envolent aussi sec en cas d’arrêt de l’activité.

Golf ou Natation


C’est une question de goût, mais pas seulement. Si on ne s’est pas bougé depuis des années, il faut oublier d’office les sports au cours desquels on bloque sa respiration pour fournir un effort (sports «statiques»), comme l’haltérophilie, l’aviron, le ski alpin ou la planche à voile, qui ne sont généralement pas les plus prisés par les seniors. A bannir également : les compétitions qui nous poussent à nous surpasser, ainsi que les sports d’équipe où l’on ne maîtrise pas l’intensité de la partie (elle dépend pour beaucoup du jeu des adversaires).

Aux seniors, en revanche, la marche rapide, la course à pied, le cyclisme sur terrain plat, le tennis en double, le ski de fond, le golf, la danse de salon ou la natation.

C’est parti


Vous étiez peut-être un as de la raquette à 20 ans, mais c’est du passé. Il vous faut donc reprendre à un niveau très inférieur. Pour savoir si vous ne forcez pas, il y a un truc : Si vous êtes capable de parler tout en pratiquant votre activité, c’est bon. Mais si vos mots sont hachés, c’est que vous y allez trop fort. Le rythme idéal ? Trois heures par semaine, à répartir en 3 fois une heure ou 6 fois une demi-heure.

Attention ! Levez le pied dès qu’un obstacle se présente comme un petit vent sec ou un froid glacial. Et annulez la séance en cas de problèmes infectieux, même minimes comme un rhume. Le sport est et doit rester un plaisir !

Les signes qui doivent vous alerter


Si au cours d’une séance de sport, vous présentez une syncope ou une douleur thoracique, appelez le Samu (15 ou 112).

Si vous ressentez des palpitations, des vertiges ou un essoufflement inhabituel, voyez votre médecin traitant dans les jours qui suivent… mais ne pratiquez pas de sport avant son bilan !