Séniors, à votre bon coeur

Les spécialistes sont formels : il n’y a pas d’âge pour préserver et entretenir son cœur. Mais comment procéder en pratique ? Suivez le guide.
 

A raison d’environ 100 000 battements quotidiens, le cœur joue le rôle d’une pompe, chargée d’envoyer 5 à 6 litres de sang par minute dans un circuit de 100 km d’artères, de veines et de capillaires. Ces vaisseaux apportent oxygène et nutriments aux cellules de l’organisme et les débarrassent, en retour, de leurs déchets. Autant dire qu’il est primordial de chouchouter son «palpitant» !

Le risque de souffrir d’une maladie du cœur augmente avec l’avancée en âge.
Impossible d’arrêter le compteur des ans ? Certes, mais tout un chacun peut lutter contre quatre fléaux qui majorent le risque de maladies cardiovasculaires : l’excès de poids, une alimentation trop riche, le tabac et une activité physique insuffisante. Ils font le lit de problèmes de santé comme l’excès de cholestérol, le diabète ou l’hypertension artérielle, qui peuvent retentir à leur tour sur le fonctionnement du cœur.


Se prendre en main au quotidien


Si le traitement de ces maladies relève d’une prise en charge médicale, les autres clés d’une haute protection cardiaque sont résumées par une formule de la Fédération Française de Cardiologie : «0 + 5 + 30». Le «0» signifie zéro cigarette. Arrêter de fumer est toujours bénéfique, même en cas de tabagisme très ancien, au besoin avec l’aide d’un professionnel de santé.

Le «5» correspond à au moins cinq fruits et légumes par jour (soit 400 g). C’est l’un des piliers d’une alimentation équilibrée avec la limitation des matières grasses, du sel, des sucres, des boissons alcoolisées et la consommation de poisson au moins deux fois par semaine. Là encore, l’aide d’un pro (médecin traitant, diététicien, médecin nutritionniste) peut s’avérer utile pour bénéficier de conseils personnalisés. Quant au «30», il désigne trente minutes par jour d’activité physique. Ceux qui n’ont pas fait d’exercice depuis longtemps doivent demander conseil à leur médecin traitant avant, a fortiori s’ils ont un problème de santé.

Par ailleurs, l’apparition, à l’effort ou au repos, d’une douleur thoracique, d’un essoufflement, de palpitations ou d’un gonflement des chevilles peut signaler une maladie de cœur. Ces signes doivent faire consulter sans tarder. Ne serait ce que pour se rassurer !