Agir tôt sur la dénutrition

La dénutrition concerne plusieurs millions de personnes en France avec des conséquences fortes sur la santé. Elle touche 5 à 10 % des personnes âgées de plus de 65 ans vivant à leur domicile.
 

On parle de dénutrition lorsque les besoins de notre organisme en énergie ne sont plus couverts.

La dénutrition se caractérise par une perte de poids continue sur plusieurs mois. Certaines maladies telles que la maladie d’Alzheimer ou Parkinson, la fracture du col du fémur favorisent l’arrivée de cette pathologie.


Le saviez-vous ?


Depuis fin 2009, il a été définit des critères simples afin de dépister et d’évaluer les risques de dénutrition à savoir la perte de poids, l’IMC (Indice de Masse Corporelle) ainsi que le taux d’albumine.

Si la dénutrition est constatée par votre pharmacien ou votre médecin, sachez que des suppléments oraux peuvent être délivrés sans restriction de pathologie.

Questions simples pour dépister et évaluer le risque de dénutrition :


  • Faites-vous moins de 3 repas par jour ?
     
  • Mangez-vous moins de la moitié de votre assiette
     
  • Avez-vous une perte d’appétit ?
     
  • Avez-vous des difficultés à mâcher ou à avaler certains aliments ?
     
  • Avez-vous parfois besoin d‘aide pour prendre vos repas ?