Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age

Chez les personnes de plus de 65 ans, les maladies oculaires sont la 2ème cause de prise en charge médicale. L’âge, le tabac et le surpoids sont les principaux facteurs de risques clairement définis pour l’apparition de la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA). La DMLA est une maladie chronique et évolutive qui touche la région maculaire de l’oeil, c’est-à-dire la zone centrale de la rétine qui assure la vision centrale : c’est sur elle que se forme l’image que vous regardez.

Les symptômes

 

Les premiers signes de la maladie sont souvent discrets et mis sur le compte de la vieillesse.
Néanmoins, une diminution de la sensibilité aux contrastes, de l’acuité visuelle, une déformation des lignes droites ou encore l’apparition d’une tâche sombre centrale sont autant de signes qui doivent vous amener à consulter un ophtalmologiste. Lui seul pourra poser le diagnostic d’une DMLA ou d’une autre maladie de l’oeil en vous faisant un examen du fond d’oeil et une angiographie (photographie des vaisseaux).

Il existe deux formes évolutives de DMLA

La forme atrophique ou « sèche » et la forme exsudative ou « humide ». Ces DMLA ont des conséquences similaires sur la vision mais évoluent à des vitesses différentes.

La DMLA « sèche » représente 70 à 80% des DMLA*. Cette forme évolue lentement mais aboutit inéluctablement à une baisse sévère de l’acuité visuelle.

La DMLA « humide » quant à elle représente 20% des formes de DMLA*. Beaucoup plus rapide, elle conduit à une perte de la vision centrale variable de quelques semaines à quelques années.

La DMLA est une maladie héréditaire.

Il est donc conseillé de vous renseigner si des cas de DMLA existent dans votre famille. Si c’est vous qui êtes atteint de DMLA, prévenez les membres de votre famille en leur conseillant de consulter leur ophtalmologiste.

La prévention

 

Il existe un test permettant de détecter simplement et rapidement les premiers symptômes de la DMLA : le Test de la Grille d’Amsler. À partir de 50 ans, il est conseillé de réaliser ce test régulièrement.

 

La prévention de la DMLA est d’autant plus essentielle, qu’il n’existe pas à l’heure actuelle de traitement curatif pour la DMLA « sèche ».

Toutefois, en méthode préventive, il est recommandé de consommer régulièrement des minéraux, des vitamines anti-oxydantes et des acides gras Omega 3. Ceux-ci sont présents dans les photorécepteurs de la rétine et sont indispensables à leur bon fonctionnement.

La lutéine et la zéaxanthine jouent également un rôle important dans la défense de l’oeil contre les rayons UV en filtrant notamment la lumière bleue. Ceci a pour effet, de prévenir et de ralentir la dégénérescence de la rétine. Pour bénéficier de leurs propriétés, privilégiez les légumes à feuilles vertes (épinards, brocolis, choux…) et les fruits jaunes (oranges, citrons, abricots…).

Des traitements existent également pour la DMLA "humide" mais ne permettent qu’une stabilisation ou un ralentissement de la maladie.


Les conseils des pharmaciens

5 CONSEILS ALIMENTAIRES

Votre pharmacien et son équipe officinale sont à votre disposition pour vous aiderà adopter les bons réflexes.

  1. Varier les huiles, avec une préférence pour celles de colza et de noix (VITAMINES E: Huiles végétales, Magarines végétales, Maïs, Germes de blé, Olives noires).

  2. Aimer les légumes et les fruits colorés verts, jaunes et rouges (VITAMINES C: Agrumes, Kiwis, Fraises, Cassis, Goyaves, Poivrons, Persil)

  3. Ne pas craindre le foie, les légumes secs, le pain complet, les crustacés et les oeufs (ZINC: Foie, Légumes secs, Pain complet, Fromage, Crustacés, Huîtres, Coquillages, Jaunes d'oeuf)

  4. Adopter les épinards, les choux, (verts frisés), le cresson, la laitue, l'oseille (LUTEINE - ZEAXANTHINE: Chou frisé, Epinards, Cresson, Haricots verts, Laitue, Brocolis, Courgettes)

  5. Manger du poisson au moins deux fois par semaine (ACIDES GRAS OMEGA 3: Poissons gras (sardines, anchois, maquereau, saumon, thon rouge, hareng), Poissons mi-gras, Poissons maigres, Crustacés, Mollusques)

 

* Laboratoire Bausch&Lomb, La Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age (DMLA)