Trouvez votre pharmacie

Vous êtes pharmacien

Envie de nous rejoindre ?

Connexion adhérents

Bien organiser son armoire à pharmacie

Elément indispensable du foyer, il est recommandé d’organiser l’armoire à pharmacie de façon rigoureuse afin qu’elle puisse remplir son rôle parfaitement.

 

Voici quelques conseils pour la mettre en place et l’utiliser au mieux.

Les produits de l'armoire à pharmacie


Il est recommandé de reprendre la liste conseillée pour la réalisation d’une trousse Premiers soins et de la compléter avec les médicaments et accessoires suivants répondant à vos besoins spécifiques.

Consultez la liste

L’emplacement de l’armoire à pharmacie


Pour une meilleure conservation des médicaments sans altérer leurs substances actives, il est conseillé de les rassembler au même endroit, à l’abri de l’humidité, de la lumière, ainsi que de la chaleur ; il est préférable d’éviter la salle de bain et la cuisine.

Votre armoire à pharmacie doit être placée à un endroit sécurisé, fermée à clé et positionnée en hauteur afin d’empêcher l’accès aux enfants.

Le rangement des médicaments


Afin d’éviter toute confusion, il est fortement recommandé de ranger les médicaments dans leur boite d’origine avec la notice. Une précaution particulière est à apporter au rangement des dosettes afin de ne pas créer une confusion sur leur différent usage (ex : dosettes de solution de lavage oculaire et dosettes d’alcool). Les vaccins et certains médicaments ouverts doivent être conservés dans le réfrigérateur comme par exemple les antibiotiques reconstitués.

Pour une meilleure visibilité, il est également conseillé d’aménager son armoire à pharmacie en séparant les médicaments réservés aux enfants, de ceux pour adultes.

Cette précaution permet d’éviter les risques de surdosage.

Pour accéder rapidement aux médicaments répondant à vos besoins ou à votre traitement en cours, il est intéressant d’organiser les médicaments par pathologie, par exemple les produits pour la digestion ou les brûlures d’estomac à coté des produits contre les diarrhées et/ou la constipation.

La prise de médicament


Il est déconseillé de reprendre automatiquement un médicament même si vous avez l’habitude de l’utiliser. En effet, il faut vérifier votre état de santé (grossesse, autres traitements en cours…). Si les mêmes symptômes persistent, le traitement n’est peut-être plus adapté.

Un médicament qui vous a été prescrit ou bien délivré sur les conseils de votre pharmacien, est personnel ; il est donc fortement déconseillé de donner vos médicaments à d’autres personnes. En effet, un médicament qui a été utile pour vous ne l’est pas pour quelqu’un d’autre.

La date de péremption


Il est primordial de vérifier la date de péremption des médicaments avant de les administrer. En général, la date est mentionnée sur la boite, sur les plaquettes des comprimés ou sur l’étiquette du flacon. Certains médicaments se conservent très peu de temps une fois ouverts. Ceci est le cas pour les collyres, solutions buvables et les sirops. Attention, ne pas utiliser de médicaments ayant changé d’aspect (couleur, odeur…).
 

Les génériques


Vos médicaments génériques sont composés du ou des mêmes principes actifs que le médicament d’origine.

Vous avez peut être des génériques qui vous ont été délivrés et dont vous ne connaissez plus l’utilisation ou le nom du médicament d’origine. Votre pharmacien pourra vous renseigner à ce sujet en lui présentant le médicament et l’emballage.

Sur le site internet http://www.biogaran.fr/kelmed/moteur, vous trouverez un moteur de recherche qui vous permettra de trouver le médicament générique d’un médicament d’origine ; mais aussi de trouver à quel médicament d’origine correspond un médicament générique.