Trouvez votre pharmacie

Vous êtes pharmacien

Envie de nous rejoindre ?

Connexion adhérents

L'équilibre alimentaire et la prévention des pathologies hivernales

Avec  une météo peu engageante, des changements de température,  et l’arrivée des pathologies de saison (rhumes, angines, grippes, rhinopharyngites, gastros…), il est essentiel de renforcer nos défenses immunitaires et de bien se protéger pour mieux lutter contre les infections.

 

Votre pharmacien est à vos côtés pour vous aider à adopter les bons réflexes « santé » pour stimuler vos défenses naturelles et passer un hiver en pleine forme !

 

Les micronutriments à privilégier en cette période

 

Les probiotiques

Ils contribuent à rééquilibrer et restaurer la flore intestinale afin qu’elle puisse jouer pleinement son rôle de barrière face aux bactéries pathogènes. Ils améliorent le système de défenses immunitaires.

 Où les trouver?  Favorisez les produits laitiers fermentés (fromages et yaourts). Pour un apport suffisant, il existe des compléments alimentaires spécifiques.

 

La vitamine D

 Synthétisée par la peau grâce aux rayons du soleil, elle joue un rôle important dans la réponse immunitaire de l’organisme. L’exposition solaire étant plus faible en hiver, notre corps est souvent en déficit de vitamine D à cette période.

Où la trouver? Pensez à manger des produits laitiers non écrémés, des poissons gras et des jaunes d’oeufs. Vous pouvez aussi opter pour l’huile de foie de morue ou pour les médicaments prescrits par votre médecin.

 

   

   Les Les antioxydants

Sous l’effet de la fatigue, des attaques virales…, l’organisme produit des radicaux libres en excès, ces derniers perturbent le bon fonctionnement des cellules. Les antioxydants neutralisent ces radicaux libres et contribuent à renforcer les défenses immunitaires.

Où les trouver? Véritable cure de jouvence, on les trouve principalement dans les fruits et légumes.

  ASTUCES:  METTEZ LES FRUITS RICHES EN VITAMINE C AU MENU (CITRONS, ORANGES, PAMPLEMOUSSES, KIWIS…) ET PENSEZ AUX COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES À BASE DE VITAMINE C NATURELLE. .

Les acides gras essentiels

 Ils entrent dans la constitution des membranes des cellules et contribuent à renforcer nos défenses naturelles contre les infections.

Où les trouver? Privilégiez les poissons gras : sardines, maquereaux, saumons, harengs… Assaisonnez vos salades (la mâche est riche en oméga 3) avec de l’huile d’olive, de colza ou de noix. Vous trouverez des compléments riches en acides gras essentiels sous forme de capsules chez votre pharmacien.

ZOOM SUR LE FER :

IL TRANSPORTE L’OXYGÈNE ET RENFORCE LES DÉFENSES IMMUNITAIRES. UNE CARENCE EN FER SE TRADUIT PAR UNE ANÉMIE ET UNE DIMINUTION DE LA RÉSISTANCE AUX INFECTIONS.

OÙ LE TROUVER PRIVILÉGIEZ LE BOUDIN NOIR, LES ABATS, LE BOEUF, LES LÉGUMINEUSES (LENTILLES, POIS CHICHES…), LES FRUITS SECS  (AMANDES , NOIX…) ET LE CHOCOLAT NOIR.

 

 

Les conseils de votre pharmacien

 

PREVENIR LES PATHOLOGIES HIVERNALES AVEC LES PLANTES

Une association d’ Extraits de Plantes Standardisées (EPS) permet de renforcer l’organisme :

                                     Le Cyprès est la plante antivirale par excellence.

                                     L’Echinacée est la plante antibactérienne et immunostimulante recommandée.

                                     Le Cassis, riche en antioxydants, stimule l’immunité et permet de lutter contre la fatigue.

Les huiles essentielles* de Tea Tree et de Ravintsara aident àrenforcer les défenses immunitaires.

 

 

TRAITER LES PATHOLOGIES HIVERNALES AIGUES AVEC LES PLANTES

 En cas de syndrome viral : Prendre de l’EPS de Cyprès éventuellement associé à des huiles essentielles* de Tea Tree ou de Ravintsara.

En cas de forte épidémie de grippe : Prendre 3 gouttes d’un mélange d’huiles essentielles* de Ravintsara et de Tea Tree sur 1 sucre 3 fois par jour (ou avec une cuillère à café de miel ou d’huile d’olive).

En cas de gros rhume ou de bronchite : Prendre un mélange d’EPS de Cyprès et d’Echinacée. On peut également humer quelques gouttes sur un mouchoir d’huiles essentielles* de Niaouli de Menthe Poivrée, d’Eucalyptus radiata… pour libérer les voies respiratoires. S’il est nécessaire de fluidifier les bronches, on peut également y associer de l’EPS de Pin.

En cas de gastroentérite : Prendre des probiotiques en fortes doses pendant 2 à 3 jours puis en doses plus faibles pendant 2 à 3 jours, associés à des EPS de Noyer, de Mélisse et de Cyprès et/ou à des huiles essentielles* de Cannelle, de Basilic exotique, de Clou de Girofle, de Menthe poivrée…

 

 

 

ZOOM SUR LA RÉGLISSE :

IDÉAL EN CAS DE TOUX SÈCHE OU D’ANGINE, CE VÉRITABLE « CORTICOÏDE » VÉGÉTAL, ADOUCIT ET CALME LES IRRITATIONS DES MUQUEUSES DU SYSTÈME RESPIRATOIRE..

DEMANDEZ CONSEIL A VOTRE PHARMACIEN POUR LES POSOLOGIES ET LES DOSAGES.

*L’usage des huiles essentielles n’est pas anodin: elles sont déconseillées pour les femmes enceintes ou allaitantes et les personnes épileptiques. Chez les enfants, il faut toujours demander conseil à votre pharmacien.