Les plus et les moins des petites g√Ęteries alimentaires

Café, chocolat, bonbons… Ces petites gâteries prises avec modération ne sont pas considérées comme dangereuses, mais ce n’est pas une raison pour en abuser. Alors, que faire en cas d’excès ?

 

On fond pour le chocolat avec modération

 

1.Le bien

 

Le chocolat a le don de nous mettre de bonne humeur en nous apportant :

 

        - 300 mg de magnésium (antistress) pour 100 grammes

 

        - 53,5 mg de polyphénols et 5 mg de vitamine E pour le chocolat noir
         (antioxydants protégeant nos cellules du vieillissement prématuré)


         - On y trouve aussi : de la caféine et de la théobromine, deux psychostimulants

 

 

2. Le mal

 

- En cas d’abus, le chocolat peut ralentir la vidange gastrique
  (et donc favoriser brûlures, nausées et vomissements)

 

- Avec ses 500 calories pour 100 grammes, le chocolat a également vite fait de
  rembourrer nos hanches

 

- Et en cas de calculs rénaux ou de migraine, le chocolat peut déclencher une crise
  (à cause des oxalates qu'il contient)

 

 

3. L'astuce Giropharm

 

Il vaut mieux privilégier le chocolat noir, plus riche en antioxydants :

 

        - il sature plus vite nos papilles gustatives du fait de sa richesse en cacao

 

        - la tentation d’en reprendre se fait donc moins sentir qu’avec les autres chocolats