Stop aux crises de foie

« J’ai dû trop manger ou boire… j’ai la tête lourde et la bouche pâteuse… je me sens ballonné, fatigué… ». Avec ces mots, le patient décrit les symptômes courants de ce qu’on appelle traditionnellement une ‘crise de foie’. 

 

 

Ces troubles bénins surviennent après un repas riche, copieux ou rapide et souvent trop arrosé. Chez Giropharm les équipes officinales vous proposent des conseils simples afin de prévenir ou traiter cet inconfort digestif.
 


Qu'est ce qu'on appelle "la crise de foie" ?

 

Médicalement plutôt nommée indigestion, cette crise associe des signes digestifs (nausées, relent acide, vomissements) et des maux de tête. Le mal de tête est parfois pulsatil, donnant l’impression de coups ou battements. La douleur est variable et reste passagère. Le patient a une sensation de soif ; il recherche le calme et l’obscurité.

 

Ces maux traduisent la difficulté de l’estomac (et non du foie) à faire face et à effectuer une digestion efficace. La prise en charge de cet épisode est simple : dans la plupart des cas, diète et repos suffisent. L’hydratation est nécessaire et primordiale dès que les vomissements l’autorisent : eau ou tisane à base de plantes sont recommandées. Un traitement antalgique peut être aider à supporter l'épisode, mais n'est pas indispensable. La présence de signes durables ou infectieux (fièvre, trouble de l’équilibre ou de la vision) doit conduire à une consultation médicale.

 

 

Comment soigner la crise de foie

 

La reprise de l’alimentation doit être légère et progressive : bouillon, soupe de légumes, viande blanche ou poisson cuit à la vapeur, fruit cuit et yaourt. Les boissons gazeuses et les chewing-gums sont éliminés afin de limiter les ballonnements. 

 

Prévenir la crise de foie

 

Une indigestion arrive rarement sans raisons et il est possible de prévenir la survenue d’un tel épisode. Manger et mâcher lentement, bannir la quantité et préférer déguster, limiter le mélange d’alcools, maintenir l’hydratation (1 verre d’eau après chaque verre de vin), oublier le tabac et le café, éviter un environnement surchauffé, ne pas choisir de vêtement serrés… sont autant de règles de bon sens à mettre en œuvre. 

 

 

Quoique banale, la ‘crise de foie’ est toujours malvenue et désagréable. Si vous avez un estomac sensible, si vous êtes habitué à ce type d’épisode, ou si vous souhaitez vous protéger, parlez-en à votre pharmacien. Diverses solutions pourront vous être proposées.