Trouvez votre pharmacie

Vous êtes pharmacien

Envie de nous rejoindre ?

Connexion adhérents

Hypertension : la maladie invisible

 

Impossible de distinguer les hypertendus à l’œil nu ? L’hypertension artérielle est pourtant la maladie chronique la plus répandue ! En France, elle touche près de 15 millions de personnes, mais 4 millions d’entre elles l’ignorent. Le tour du sujet en 5 questions.



1.  C'est quoi ?


L’hypertension ne désigne pas un trait de caractère, ni un excès de stress, mais une augmentation de la pression
du sang dans les artères.   Au repos, elle dépasse 140 mmHg (ou 14 cmHg) pour la maximale, ou 90 mmHg (9 cmHg) pour la minimale. Avant de commencer tout traitement, il faut constater cette augmentation à plusieurs reprises, au cabinet du médecin et à domicile ou chez votre pharmacien.

 

Bon à savoir : Dans moins de 10 % des cas, l’hypertension est la conséquence d’une autre maladie (reins, surrénales...).


2.  Chez qui la rechercher ?


Chez trois adultes sur dix, et deux enfants sur cent ! Plus on est âgé, plus le risque d’avoir une hypertension augmente. Avoir un diabète ou trop de mauvais cholestérol, être sédentaire ou en surpoids, fumer ou encore faire des apnées du sommeil augmente aussi ce risque. Ceux qui comptent dans leur famille proche (père, mère, frère, sœur) un ou plusieurs hypertendus le sont également plus souvent.  

 

Bon à savoir : La mesure régulière de la pression artérielle est recommandée dès l’âge de 20 ans, si l’un de ses deux parents est devenu hypertendu avant l’âge de 50 ans.


3. Comment se manifeste-t-elle ?

 

L’hypertension reste silencieuse pendant des années dans la majorité des cas. Néanmoins, il arrive qu’elle se manifeste par des maux de tête, une sensation de mouches volantes devant les yeux, des bourdonnements d’oreille, des saignements de nez ou une fatigue.

 

Bon à savoir : Le mal de tête provoqué  par l’hypertension survient  plutôt le matin au réveil, siège au niveau de la nuque et résiste aux médicaments contre  la douleur.


4. Quels sont ses traitements ?

 

Un changement de mode de vie s’impose ! Une alimentation plus saine, et moins salée, davantage d’activité physiquemoins de boissons alcoolisées et l’arrêt du tabac, tels sont les grands principes du traitement « non médicamenteux » de l’hypertension. Il peut suffire à normaliser la pression artérielle. Il contribue toujours à protéger les artères et le cœur. Il facilite aussi l’action des médicaments antihypertenseurs souvent nécessaires. Le médecin en prescrit 1, 2 ou 3, voire plus selon les cas.

 

Bon à savoir : Le traitement doit faire baisser la pression artérielle au-dessous de 140/90 (ou 14/9). 


5.  Pourquoi est-il important de la traiter ?

 

L'hypertension fait vieillir toutes les artères de manière prématurée. Au fil des ans l'irrigation d’organes comme le cerveau,
le cœur et les reins devient moins performante. Ce phénomène peut conduire à des complications : accident vasculaire cérébral, infarctus, insuffisance cardiaque ou rénale.

 

Bon à savoir : Une hypertension non traitée favorise les troubles de la mémoire et du raisonnement. Elle augmente le risque de démence et accélère l’apparition d’une maladie d’Alzheimer.