Que la montagne est belle!

Attirante, envoûtante, la montagne est aussi belle que dangereuse! Pour ne pas y laisser notre peau, au sens propre comme au sens figuré, une préparation physique et cosmétique est vivement recommandé au moins un mois à l'avance.

C'est souvent pendant les vacances d'hiver que l'on fait le plus d'effort (randonnée, ski de fond, ski alpin), alors que c'est aussi la période où notre organisme est le plus fatigué. Une bonne raison pour soigner sa préparation en amont.

Je chouchoute ma peau


A la montagne, sous l'effet conjugué du froid et des ultraviolets, la peau se déshydrate, se dessèche et se dénutrit. Il convient de la préparer grâce à des crèmes nutritives concentrées en antioxydants au moins deux semaines avant le départ.
Deux soirs par semaine, on sort même le grand jeu: un sérum hydratant encore plus concentré en nutriments sous sa bonne vieille crème de nuit. Les lèvres aussi ont droit à ce traitement de faveur, car c'est à leur niveau que la peau est le plus fragile...

Je prépare mon corps


C'est indipensable quand on ne fait pas de sport dans l'année. Et comme au ski, ce sont surtout nos jambes et l'articulation des genoux qui vont être sollicitées, à nous le roller, la course à pied, le step ou le VTT! Le bon rythme, c'est deux ou trois fois par semaine. Mais entre-temp, on ne s'endort pas sur ses lauriers: on s'arrange pour "caser", tous les jours, une vingtaine de fentes avant, avec la flexion-extension des genoux. Egalement utiles: des montées et descentes d'escalier en s'amusant à changer de rythme et à monter les marches une par une, puis deux par deux. Sans oublier des appuis répétés le dos contre un mur, avec les jambes pliées comme pour s'asseoir (mais sans chaise) en restant aussi longtemps que possible dans cette position du schuss. Enfin, pour être totalement au point, il ne manque plus que les étirements avant et après l'effort: par exemple, debout, le dos droit, on attrape sa cheville droite avec la main droite et on tire le talon vers la fesse droite. A pratiquer évidemment aussi à gauche...

Je sors "couverte"


Combinaison, anorak, gants, bonnet, foulard, lunettes de soleil ou masque, on y pense d'office, mais ce n'es pas une raison pour négliger les parties découvertes de la peau. Sur ces dernières, la cold cream, la crème solaire (à appliquer quand la cold cream a bien pénétré) et le stick protecteur pour les lèvres s'avèrent indispensables et non négociables!
Enfin, comme une journée de ski demande toujours un gros effort, on prend un petit déjeuner complet, et le midi on privilégie les plates à base de pâtes, de riz et de céréales complètes.
Il ne reste plus qu'à bien s'hydrater (mais sans boire d'alcool, qui refroidit plus qu'il ne réchauffe).
Après l'effort, privilégiez une huile de massage à l'arnica afin d'éviter les courbatures. Et maintenant, à vous les belles descentes endiablées!