Pour en finir avec les jambes lourdes

Des jambes douloureuses en fin de journée, lourdes ou gonflées ? Autant de symptômes qui traduisent l’existence d’une insuffisance veineuse.

 

Fréquente chez la femme, l’insuffisance veineuse regroupe tous les symptômes d’origine veineuse qui touchent les jambes. Derrière la gêne initiale ou la douleur se cache un ennemi beaucoup plus redoutable, l’ulcère variqueux et plus généralement les troubles cutanés qui signalent déjà une insuffisance veineuse avancée, d’où l’intérêt de la prendre en charge le plus tôt possible..

 

Un retour sanguin insuffisant


Les veines sont équipées de petites valves, ou valvules, sorte de clapets anti retour qui vont s’opposer au reflux du sang vers le bas.
Tout ce qui s’oppose à la contraction musculaire (position debout ou assise prolongée, alitement, plâtre, surcharge pondérale, bains chauds, sauna...) empêche la remontée du sang et favorise la stagnation veineuse, qui elle-même dilate la veine, provoquant un défaut d’étanchéité des valvules. Un véritable cercle vicieux s’enclenche. L’insuffisance veineuse se traduit toujours par une succession de signesLes veines sont équipées de petites valves, ou valvules, sorte de clapets anti retour qui vont s’opposer au reflux du sang vers le bas. Tout ce qui s’oppose à la contraction musculaire (position debout ou assise prolongée, alitement, plâtre, surcharge pondérale, bains chauds, sauna...) empêche la remontée du sang et favorise la stagnation veineuse, qui elle-même dilate la veine, provoquant un défaut d’étanchéité des valvules. Un véritable cercle vicieux s’enclenche. L’insuffisance veineuse se traduit toujours par une succession de signes typiques : jambes lourdes d’abord, puis douloureuses avec des crampes, démangeaisons, brûlures et/ou fourmillements.

Bouger pour tonifier vos veines...


Rien de mieux que le sport et l’activité physique en général pour renforcer la contraction musculaire et améliorer le retour veineux. Choisissez une activité d’endurance (jogging, natation, vélo, marche…). Attention aux sports intensifs (haltérophilie, musculation, rameur...), qui risquent de s’opposer à la remontée du sang vers le coeur. Évitez également les sports “sautés” tels que le tennis, le basket ou le squash, traumatisants pour les jambes et le système veineux.

... et mettez des bas de contention

Devenus seyants et très discrets,les bas et chaussettes de contention permettent désormais une compression efficace de la jambe qui va s’opposer à la stase veineuse (qui consiste en un ralentissement de la circulation) tout en favorisant le retour veineux. Utilisables à tous les stades de l’insuffisance veineuse, des simples jambes lourdes aux ulcères pour lesquels ils accélèrent la cicatrisation, les systèmes de contention jouent également un rôle bénéfique chez la femme enceinte. Prenez conseil auprès de votre médecin ou de votre pharmacien Giropharm.