Trouvez votre pharmacie

Vous êtes pharmacien

Envie de nous rejoindre ?

Connexion adhérents

Halte au froid !

Quand le thermomètre extérieur joue au Yoyo, au-dessous et juste au-dessus de zéro, il est temps d'employer les grands moyens !

Double vitrage, isolation, laine de verre... on en fait souvent plus pour protéger une maison du froid que pour notre peau, alors que celle-ci est bien plus fragile !
 

Quand l'hiver jette un froid...


Lorsque le thermomètre extérieur descend, le calibre de nos petits vaisseaux nourriciers de la peau diminue. Ce réflexe n'est pas sans conséquence : à son niveau, le flux sanguin se ralentit, et c'est autant d'oxygène et de micronutriments en moins pour la peau. Faute d'un ensoleillement suffisant, les ultraviolets nécessaires à la sy,thèse de notre vitamine D font en plus défaut. Or, moins de vitamine D, c'est aussi un renouvellement cellulaire au ralenti. En clair, alors que notre peau n'a jamais eu autant besoin de forces, elle se retrouve à son plus bas régime... Un mauvais tour pour notre visage, qui ne sait plus à quel degré se vouer...   

 

Protection toute !


Pour empêcher les petits vaisseaux nourriciers de subir de plein fouet les méfaits du froid, la solution est mécanique : une crème nourrissante comme la cold cream à apposer partout où la peau est découverte - et s'il faut employer les grands moyens, un masque nourrissant pour peau dévitalisée en prime - et des vêtements suffisamment chauds et confortables sur le reste du corps. Pour celles qui ont tendance à rougir (mais pas de plaisir), une crème spéciale anti rougeurs à base de ruscus ou de mélilot - deux plantes connues pour leur action sur les capillaires - est la bienvenue. Enfin, écharpes, bonnets, etc., tout est permis... même une sipplémentation en vitamine D, si le médecin traitant estime qu'il existe un vrai risque de déficit. 

 

Alimentation choisie
 

Soif ou pas, c'est le moment de boire pour se réhydrater de l'intérieur. Mais plutôt que les traditionnels vins ou chocolats chauds, qui n'apportent pas grand chose à la peau, mieux vaut se laisser tenter par des jus de fruits ou de légumes pressés, particulièrement riches en antioxydants. En effet, le froid engendre un stress pour la peau et les antioxydants aident l'organisme à lutter contre ce stress oxydatif. A privilégier enfin : les petits plats à base de poissons et de fruits de mer (pour le zinc et le sélénium), les céréales complètes (pour la vitamine B5 qui participe à la résistance de la peau) et les huiles végétales pour leurs acides gras essentiels.