Trouvez votre pharmacie

Vous êtes pharmacien

Envie de nous rejoindre ?

Connexion adhérents

Bien dans leur assiette

Ce n’est pas parce qu’ils ont quatre pattes et une fourrure que nos animaux de compagnie ont les mêmes goûts alimentaires et surtout, les mêmes besoins !

 

Si on les laisse faire, chiens et chats ne mangent pas forcément ce qui est bon pour eux. Comme il est impossible de se fier à leur instinct, c’est à vous de faire les bons choix. Conseils du Dr Laëtitia Barlerin*, vétérinaire, pour ne plus faire de faute de goût.

Chiens et chats sont-ils vraiment si différents ?

Laetitia Barlerin : «Un chien adulte fait un ou deux repas par jour. Il doit manger après tous les membres de la famille et garder sa gamelle 10 à 15 minutes mais pas plus, pour des raisons hiérarchiques. Car dans une meute, seul le chef mange avant les autres et a accès en permanence à la nourriture. C’est l’inverse pour le chat qui doit trouver des croquettes 24 h sur 24 : il grignote peu à la fois, mais jusqu’à 18 fois par jour.

 

Et en ce qui concerne la composition des repas ?

Laetitia Barlerin : «Les besoins en protéines du chat sont plus élevés que ceux d’un chien (33 % contre 25 %), tout comme ceux en graisses. Le chien, lui, a besoin de davantage de glucides issus des céréales et des légumes. Pour qu’un chien ne vienne pas piquer dans la gamelle du chat, sous peine de troubles digestifs, cutanés et d’obésité, placez-la en hauteur».

 

Pourquoi ne faut-il pas faire d’anthropomorphisme ?

Laetitia Barlerin : «Aucun des deux ne se lasse de manger tous les jours la même chose. Comme ils ne possèdent qu’un tout petit stock d’enzymes digestives, varier leurs menus est une source de troubles digestifs. C’est aussi le meilleur moyen d’en faire des animaux difficiles.

 

Et du côté des boissons ?

Laetitia Barlerin «Chiens et chats ont besoin d’eau propre et fraîche à disposition. Pour un chien, la forme de la gamelle importe peu, alors qu’un chat veut un plat peu profond, d’où il peut surveiller ce qui se passe autour de lui. Et un chat est intraitable sur la propreté ! Il apprécie d’ailleurs l’eau filtrée des «fontaines à chat» !»

 

Le Conseil Plus de votre pharmacien Giropharm : Comment lire une étiquette ?

Si vous ne deviez regarder qu’un seul élément, ce serait : les protéines. Les produits bas de gamme n’en apportent pas suffisamment et il ne s’agit pas de protéines de bonne qualité. La mention «aromatisé au poulet» (ou autre) signifie que le produit en contient au maximum 4 %. La mention «au poulet», entre 4 et 14 %. Et «riche en poulet», entre 15 et 26 %. Le mieux, c’est «protéines brutes : 30 %» qui correspond bien à 30 % de protéines.