On les stérilise ou pas ?

Il y a suffisamment d'animaux à adopter pour ne pas en rajouter avec des portées par millions. Mais outre l'aspect éthique, la stérilisation a aussi du bon sur le plan médical ! Rencontre avec Bruno Legrand, éducateur canin.

 

Santé Positive : Doit-on inciter à la stérilisation des animaux ?
Bruno Legrand* : Pour certains animaux comme la femelle furet, il s'agit d'une question de vie ou de mort, car non stérilisée, elle risque fort de mourir si elle n'est pas fécondée. Pour les chiens et les chats, la question n'est pas aussi tranchée, mais il y a quand même de bonnes raisons d'y penser...

 

SP : Quels sont les bénéfices pour l'animal ?
BL : Les études sont formelles : les chiennes et les chattes stérilisées avant leurs premières chaleurs échappent, entre autres, au risque majeur de tumeur mammaire cancéreuse. Quant aux chats castrés avant de prendre l'habitude de s'éloigner de leur domicile, ils ne cherchent plus à agrandir leur territoire, par las suite : ils ont alors moins de risque de mourir prématurément d'un accident (et de se battre contre un autre chat).

 

SP : Et pour le chien mâle ?
BL : C'est le seul pour qui la question peut se poser. Néanmoins, la castration permet d'éviter un cancer des testicules en vieillisant.

 

SP : En stérilisant son animal avant qu'il n'ait des petits, ne risque-t-on pas de le rendre malheureux ?
BL : En ayant ce type de réflexion, on prête à l'animal des pensées humaines. Car dans la réalité, les chiens et les chats stérilisésà leur puberté sont ceux qui ont le moins de stress et qui vivent le plus vieux.

 

L'opération plutôt que l'injection hormonale

Le principe de la castration est d'injecter une hormone sexuelle de synthèse qui donne l'ordre au cerveau de l'animal d'arrêter de produire des hormones sexuelles pendant plusieurs mois. Le principal intérêt réside dans le caractère réversible du traitement... mais les effes indésirables sont si fréquents que les vétérinaires déconseillent cette solution, surtout quand il n'y a pas d'intérêt évident à ce que l'animal reste fertile.

 

*Bruno Legrand est éducateur canin et responsable d'une pension éducation 5 étoiles à Courtenay dans le Loiret (www.dogsclubvacances.fr) et chargé de cours à l'Ecole nationale vétérinaire d'Alfort.