En route

Des heures de voiture, ce n’est déjà pas simple à gérer avec des enfants, alors avec un chien ou un chat à qui on ne peut expliquer que c’est pour aller en vacances, voilà qui peut vite tourner au cauchemar !

 


Le simple fait de voir un amoncellement de bagages dans le couloir a déjà mis la puce à l’oreille de votre compagnon. Si vous ne voulez pas vous retrouver avec un chat réfugié sous un meuble et indélogeable, le mieux est encore de l’enfermer dans une pièce au calme, le temps des préparatifs. Quant au chien, il a besoin de se défouler au maximum avant d’être enfermé : c’est donc le bon moment pour envoyer enfants et chien dehors !

 

Pour limiter les risques de troubles digestifs, ne donnez pas à manger à vos animaux le jour J du départ (juste à boire). Un chien doit même être à jeun depuis 12 heures. Certains animaux ont le mal des transports. Il existe des médicaments limitant les risques de vomissements, mais ce n’est pas efficace à tous les coups. Aussi, prévoyez des lingettes nettoyantes au cas où. Pour le choix du traitement, demandez au vétérinaire ou donnez de l’homéopathie (sans risque) comme Nux Vomica. Avec ou sans médicament, toutes les deux heures, la pause s’impose, y compris pour votre chien qui a bien besoin de se dégourdir les pattes et de soulager sa vessie. Enfin, oubliez toute idée de conduite sportive, ne faites pas hurler votre poste de radio et demandez aux enfants de se calmer pour montrer l’exemple !

 

Les trois questions au Docteur Laetitia Barlerin :

Comment aider son chien à supporter les transports ?

« Plus il aura pris l’habitude de la voiture étant jeune et mieux il l’acceptera ensuite, surtout si vos premiers essais se soldent par une promenade agréable ! »

 

Et son chat ?

« Il faut surtout l’habituer à aller dans sa caisse de transport : pour cela, ne la sortez pas au dernier moment, mais placez-la dans une pièce une à deux semaines avant le départ en laissant sa porte ouverte avec une friandise au fond. Sa curiosité fera le reste ! »

 

Lutter contre le stress des animaux, c’est possible ?

« Avec un chien très stressé qui se retourne, halète et salive, misez sur un collier à base de phéromones canines apaisantes ou un traitement homéopathique. Vous pouvez aussi demander un tranquillisant à votre pharmacien ou à votre vétérinaire. Quant au chat, il doit rester dans sa caisse de transport, où vous aurez pris soin de mettre des phéromones apaisantes une heure avant le départ. Fixez la caisse au siège et placez un linge fin dessus. »