Imprimer

Orgelet, comment le soigner ?

Infection bactérienne locale et banale, fréquente en toute saison, l’orgelet se traduit par rougeur et douleur. Quoique peu contagieux, il est important de savoir comment procéder afin de le faire disparaitre rapidement et éviter sa propagation.


Un orgelet est un petit furoncle situé à la racine d’un cil de la paupière. Il est dû à une infection par un staphylocoque (responsable majeur). La fréquence est augmentée par le port de lentilles, certains produits de maquillage, l’existence d’un diabète ou d’un déficit immunitaire… Il se traduit par la formation d’une pustule sur le bord libre d’une paupière qui devient rouge, gonflée et douloureuse (sensation de poussière dans l’œil). Un larmoiement est constaté. Une pointe blanche va apparaitre. L’atteinte est de la taille d’un grain d’orge (d’où son nom).

Le traitement est effectué par des soins d’hygiène, répétés 2 à 3 fois/jour, après nettoyage rigoureux des mains avec du savon. L’application d’une compresse imbibée d’eau chaude (10 à 15mn) sur l’œil fermé, soulage et facilite la guérison. Le lavage de l’œil est ensuite réalisé avec du sérum physiologique stérile (dosettes) ou un autre soluté antiseptique adapté. Renouveler à chaque fois coton ou compresse. Un collyre antiseptique peut être ajouté à l’issue du lavage.

Les lentilles de contact doivent être retirées et remplacées temporairement par des lunettes. Ne pas les remettre avant la disparition totale des symptômes. Leur désinfection quotidienne est majeure (bien respecter leur caractéristique : journalière ou mensuelle…). Le maquillage doit être réduit pendant la période de traitement (attention aux produits trop vieux ou périmés).

Le risque majeur est la propagation à l’autre œil ou une autre personne (frottement des yeux ou contact des mains non lavées). Certains patients peuvent montrer des récidives : le nettoyage journalier systématique des paupières est alors conseillé. La prescription d’un collyre ou pommade antibiotique peut s’avérer nécessaire.

En présence de gêne à la lumière, d’une baisse de vue, de fièvre ou de douleur vive un conseil doit être demandé en urgence. En cas de persistance après 48h de soins, ou de plusieurs récidives une consultation médicale est recommandée.

Professionnel de santé et acteur de proximité, votre pharmacien Giropharm vous connait et vous écoute. N’hésitez pas à le consulter.