Imprimer

Départ en vacances ? Ne partez pas sans votre trousse de secours !

A l’heure des préparatifs de vacances, votre équipe Giropharm vous propose d’élaborer une trousse de pharmacie adaptée à vos besoins. Avec quelques médicaments courants, des instruments utiles et des produits de soins choisis, vous pourrez apaiser petits ou grands face à des bobos bénins.


Pour réagir vite, intervenir sans ou avant un conseil médical, cette trousse est la meilleure alliée des petites urgences !

Quels médicaments ?

Que vous partiez à la campagne, à la mer ou à la montagne, il est judicieux de pouvoir traiter rapidement douleur, fièvre (paracétamol…), problème digestif (antispasmodique et anti diarrhéique…), plaie ou brûlure légère : coup de soleil, piqûre d’insecte, démangeaison (solution antiseptique et crème apaisante). Le sérum physiologique, dosettes stériles, est idéal pour déboucher le nez, laver une poussière dans l’œil, nettoyer peau ou muqueuse. Arnica montana (dose et granules à 9CH ou sous forme de crème) permet de soulager facilement bosse ou autre contusion. L’alcool de menthe et des morceaux de sucre peuvent résoudre nausées ou légers malaises.

Quels instruments, objets¹ ou produits de soin ?

Une pince à écharde ou à épiler, une paire de ciseaux à bouts ronds et quelques épingles à nourrice restent majeurs. Un thermomètre est indispensable avec de jeunes enfants. Les dispositifs de soin aujourd’hui proposés sont nombreux et parfois très spécialisés. Le choix de produits simples, et multi usages est priorisé : des compresses stériles, une ou deux bandes extensibles fines, du sparadrap et des pansements adhésifs de tailles et formes variées (étanchéité et pré découpage peuvent constituer un atout). De manière préventive, produit solaire, insecticide ou répulsif, bas de contention, préservatifs…font partie du voyage.

Quels autres conseils ?

                                                                                                                                                
 – La trousse va tenir compte de trois paramètres : la famille (enfant, adulte, personne âgée), la destination (climat, type de résidence : fixe ou mobile, durée du séjour, recommandations ou obligations locales…), sans oublier l’histoire médicale de chacun (allergie, mal des transports, insuffisance veineuse, sensibilité au soleil, bouton de fièvre, maladie chronique...).                                                                                                                                        
– Chaque médicament emporté doit rester dans son emballage et bénéficier d’une prescription s’il y a lieu (ordonnance d’un traitement en cours, rédigée en DCI²).                                                                         
– Les dosages sont adaptés à l’âge du patient éventuel.                                                                                                              
– Les spécialités homéopathiques offrent l’avantage de conditionnements petits et légers ; une sélection premiers soins peut être proposée.                                                                                                                
– Afficher clairement les N° d’urgence ad hoc (15 SAMU, 18 Pompiers, 112 en Europe…).

La trousse de secours idéale doit être légère et facilement transportable. Il peut être bien de prévoir une pochette « promenade » plus réduite. Chez Giropharm, votre pharmacien vous connait³. Il va vous aider à constituer votre trousse et l’adapter à vos besoins. N’attendez pas ! 

 

¹ en cas de vol aérien, certains objets doivent être rangés dans la valise mise en soute ; les ciseaux à bouts ronds et ceux dont les lames ne dépassent pas 6 cm sont autorisés à bord; valider auprès de votre compagnie aérienne                                                                                                                                                                                                       
² DCI dénomination commune internationale : c’est le nom de la molécule active du médicament                                                                                                                                           
³ ces recommandations sont générales et non exhaustives ; demandez aide et conseil à votre pharmacien