Trouvez votre pharmacie

Vous êtes pharmacien

Envie de nous rejoindre ?

Connexion adhérents

Printemps et alimentation

 

Depuis 2001, Santé publique France présente des repères relatifs à l’alimentation. C’est le Programme National Nutrition Santé (PNNS). De nouvelles recommandations sont proposées dans la 4ème édition. Moins péremptoires, les conseils ont été classés en trois catégories : Augmenter, Aller vers et Réduire, permettant ainsi à chacun d’ajuster au mieux ses goûts et ses besoins.            

 

          

 

L’alimentation, facteur de santé reconnu pour tous   

 

A tout âge, avec ou sans pathologie déclarée, le bon équilibre alimentaire constitue la première règle de santé. La notion de régime disparait au profit d’un choix réfléchi parmi les produits et selon les nécessités de chacun. L’attention va être portée aux particularités : âge, situation professionnelle, dépense physique… Tout sujet vivant avec une pathologie chronique (diabète, excès de cholestérol, hypertension, insuffisance rénale…) est invité à inclure les recommandations* appropriées.

 

 

De nouveaux messages adressés aux adultes  

 

Au-delà du bien connu « 5 fruits et légumes par jour », on note l’apparition du « fait maison », la limitation des « produits ultra-transformés » trop gras, trop sucrés et/ou trop salés. Dans les nouvelles recommandations on voit également apparaître les notions de « bio », l’intérêt du « local » et des « produits de saison ». Pensez-y !

 Les bénéfices dus aux fibres et aux omega-3 (poisson et fruit à coque non salé) sont également mis en avant.

En parallèle la pratique d’une activité physique quotidienne (30 mn) et la limitation de soda et d’alcool (maximum deux verres par jour, et pas tous les jours), sont vivement rappelées.

 

 

Le printemps, période reine pour équilibrer les menus

 

L’éventail des produits saisonniers s’élargit avec les beaux jours, et favorise leur consommation. Les légumes prennent des couleurs (artichaut, asperge, betterave, carotte, concombre, épinard, haricot, radis, salade, tomate…), les fruits sont plus variés (ananas, avocat, banane, kiwi, mangue, pomme, rhubarbe …et bientôt abricot, prune, melon et fruits rouges…).


Les poissons aussi ont leur saison : cabillaud, dorade, lieu, lotte, merlan, maquereau, sardine et thon ; la période est également riche en coquillages et crustacés. Du côté des viandes c’est l’agneau (cependant un peu gras) qui résonne avec printemps. C’est un apport facilité en vitamines (A, C et E avec la carotte ou l’épinard), minéraux et oligoéléments (calcium, potassium dans le radis, sélénium et fer dans le maquereau…), fibres (artichaut, épinard, rhubarbe…).

 

«Prenez plaisir à manger : privilégiez la variété, prenez le temps de déguster». Le slogan résume bien l’harmonie proposée entre gout personnel et recommandation adaptée. Le printemps est là ; à chacun de revisiter son assiette pour conjuguer bien être et santé.                             

                                          

        

* à titre d’exemple, https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/alimentation-adulte-manger-forme/alimentation-adulte-manger-forme ou bien https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/maladie-renale-chronique/vivre-maladie-renale-chronique