Trouvez votre pharmacie

Vous êtes pharmacien

Envie de nous rejoindre ?

Connexion adhérents

Faut-il prendre des compléments en vitamine D

La vitamine D est nécessaire à l’organisme humain* (développement des os, dents, fonctionnement des reins et système immunitaire). Les besoins sont généralement couverts par le soleil (2/3) et l’alimentation (1/3). A cette époque de l’année peu ensoleillée la question d’une éventuelle supplémentation en vitamine D se pose.

 

 

La nécessité d'un complément en vitamine D varie en fontion des périodes de la vie


Chez les enfants : les jeunes enfants bénéficient d’un apport prescrit dès le premier âge et pendant tout l’allaitement. Celui-ci est souvent maintenu jusqu’à l’adolescence. Ce peut être validé auprès du pédiatre ou médecin traitant**.


Les femmes enceintes doivent être surveillées et la prise de vitamine D est conseillée à partir du septième mois.


Avec les adultes, les situations sont variées. Des carences peuvent apparaitre après 60 ans (la capacité de synthèse de la vitamine D par la peau diminue avec l'âge), en cas de pathologie associée ou si la personne vit en institution, de même chez un sujet à la peau foncée. Une supplémentation est alors recommandée.


La vitamine D est parfois parée d’autres vertus : protection contre les infections hivernales, contre une fatigue persistante ou un syndrome dépressif. Il n’y a pas de consensus médical sur ces sujets. En cas de doute, il est bon de procéder à un dosage sanguin, confirmant la nécessité ou pas d’un apport médicamenteux.  

 

Ensoleillement majeur et alimentation appropriée


En pratique, et quel que soit l’âge, il est bon de tenir compte des conditions climatiques, du mode de vie et du lieu de résidence. Le choix régulier d’aliments riches en vitamine D (poissons gras, œufs de poissons, jaune d'œuf, jambon, beurre, lard, champignons, céréales...) permet le maintien d’un bon équilibre. Du fait de mécanismes liés, il est conseillé d'y associer des apports suffisants en calcium (yaourt, fromage ou autre laitage).

 

La supplémentation en vitamine D peut être prescrite à tout âge et sous différentes formes (comprimé, goutte, ampoule…). Le niveau d’ensoleillement est déterminant3. Dès les beaux jours…une exposition raisonnée au soleil (visage, bras et jambes, 5 à 15mn, deux fois par semaine) assure un apport vitaminique efficace. Si votre enfant n’est pas couvert ou si vous avez un doute pour vous même, parlez-en à un professionnel de santé. La vitamine D, soyez équilibré !         

                        


* autour de la vitamine D (cf-février 2017)

** recommandations de la Société Francaise de Pédiatrie (2012 et 2017)

*** souvent insuffisant en France de novembre à avril