Trouvez votre pharmacie

Vous êtes pharmacien

Envie de nous rejoindre ?

Connexion adhérents

Le Moi(s) Sans tabac qu'est ce que c'est ?

La campagne nationale du Moi(s) Sans Tabac est très médiatisée, mais de quoi s'agit-il vraiment ?

Le Moi(s) Sans Tabac est une opération nationale qui se déroule tout le mois de novembre avec plusieurs objectifs : proposer une démarche de sevrage tabagique, à partager avec d’autres et faciliter sa mise en œuvre. Le « Moi(s) sans tabac » multiplie par 5 les chances d'arrêter de fumer définitivement, rappelle le ministère de la Santé. Seul ou en groupe, comment profiter au mieux de cette dynamique ? 
Giropharm vous informe.

 

 

Qui est concerné par le Moi(s) sans tabac ?     

 


                                       
Avec 32% de fumeurs estimés, entre 15 et 75 ans, la prévalence du tabac en France, est une des plus fortes au sein de l’Europe. A 17 ans, un jeune sur quatre fume quotidiennement. Homme ou femme, jeune ou moins jeune, fumeur établi ou plus novice, ce programme s’adresse à tous ceux qui veulent dire stop au tabac. L’entourage du fumeur est également sollicité : les non-fumeurs peuvent apporter un véritable appui bénéfique au fumeur qui souhaite arrêter.

 

 

Comment se faire accompagner pour arrêter de fumer ? 

 

 

Les personnes qui souhaitent arrêter de fumer ont souvent besoin d'être accompagnées. Les solutions proposées sont nombreuses : soutien médical et, ou thérapeutique, conseil pharmaceutique, voire même inscription sur un site* et une application dédiés au sevrage tabagique... Des brochures conseil, des tests d’évaluation de la dépendance et des kits d’arrêt sont disponibles dans votre pharmacie Giropharm.
Par ailleurs, les produits proposés pour le sevrage tabagique ont évolué : goût, dosage, forme (gomme, pastille, inhaleur…). Une association ‘patch + forme orale’ peut être recommandée en début de sevrage, afin de s’adapter au mieux aux envies de chaque fumeur. 

 

 

Sevrage Tabagique : une prise en charge facilitée 

 

 

L’accès aux produits de sevrage tabagique évolue en 2018 :

 

-- Des substituts nicotiniques sont aujourd’hui pris en charge à 65 % par l’Assurance maladie et peuvent faire l’objet du tiers payant, sans limitation de quantité et de durée. Une ordonnance** est absolument nécessaire.
-- La pratique du remboursement forfaitaire (150€ sur un an) est maintenue. Pas de prescription dans ce cas, mais l’envoi de la facture du pharmacien est obligatoire.
-- Un patient avec une prescription d’un patch pris en charge à 65 %, peut acheter des pastilles ou un inhaleur et bénéficier aussi du forfait.
-- Certaines mutuelles accordent un montant supplémentaire de 50 à 150€.

 

Le tabagisme est la cause principale de cancer et la première cause de mortalité évitable en France. S’opposer au tabac est un défi collectif et les professionnels de santé y participent. Votre pharmacien et son équipe sont à votre écoute, disponibles et proches ; n’hésitez pas à leur demander conseil !                                                   
 
 

Stop au tabac : venez nous en parler !  


                                                                                                               
*http://www.tabac-info-service.fr. ou bien le 3989 (8 h à 20 h, 6 jours sur 7) : information, aide, soutien ou contact gratuit avec un tabacologue                                                                                                              
** la prescription est possible auprès des médecins, sages-femmes, médecins du travail, dentistes, infirmiers et kinésithérapeutes… l’ordonnance doit être spécifique et ne comporter que le substitut nicotinique (aucun autre traitement ne doit y figurer).